La Nouvelle Revue d'Histoire : "L'histoire à l'endroit". Fondée en 2002 par Dominique Venner et dirigée par Philippe Conrad.

Familier des cultures d’Ancien Régime, Alain Cabantous, dans un essai aussi brillant qu’érudit, analyse l’évolution des relations entre le sacré et le profane dans les sociétés des XVIIe et XVIIIe siècles.

Entre fêtes et clochers. Profane et sacré dans l’Europe moderne. XVIIe - XVIIIe siècles

Entre fêtes et clochers. Profane et sacré dans l’Europe moderne. XVIIe – XVIIIe siècles

Source : La Nouvelle Revue d’Histoire n°1, juillet-août 2002. Si vous souhaitez acheter ce numéro, rendez-vous sur la e-boutique en cliquant ici.
Entre fêtes et clochers. Profane et sacré dans l’Europe moderne. XVIIe - XVIIIe siècles

Entre fêtes et clochers. Profane et sacré dans l’Europe moderne. XVIIe – XVIIIe siècles

Familier des cultures d’Ancien Régime, Alain Cabantous, dans un essai aussi brillant qu’érudit, analyse l’évolution des relations entre le sacré et le profane dans les sociétés des XVIIe et XVIIIe siècles, au moment où celles-ci doivent relever les défis des Réformes protestante et catholique, alors que la fin de la période étudiée voit l’émergence des valeurs nouvelles qui vont préparer l’éclipse du sacré et le désenchantement du monde.

À l’inverse des interprétations de Robert Muchembled distinguant la culture savante des élites et des villes de celle des masses rurales, A. Cabantous insiste davantage sur la complexité des rapports et les complémentarités entre ces diverses cultures.

Les nouvelles exigences nées des défis huguenots et de la contre-offensive catholique post-tridentine conduisent à une séparation progressive des territoires du profane et du sacré.

Les missions catholiques de reconquête des âmes vont ainsi sanctifier le dimanche en même temps qu’elles lutteront contre de nombreuses traditions festives issues d’un sacré « païen » désormais suspect. Ce travail exemplaire, qui s’inscrit dans les perspectives ouvertes naguère par Alphonse Dupront, nous éclaire de manière magistrale sur la genèse de la culture moderne.

À propos de

Entre fêtes et clochers. Profane et sacré dans l’Europe moderne. XVIIe – XVIIIe siècles. Par Alain Cabantous, Fayard, 350 p., 20 €

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

La Nouvelle Revue d'Histoire